L’esprit Lecomte au service de votre passion

Une société à dimension humaine

Une enseigne spécialisée dans la vente d’articles de montagne, dédiée aux amoureux de la nature. Lecomte c’est la pratique et l’expérience de la randonnée, de l’escalade et de l’alpinisme répercutée dans deux magasins de 400m2 à Bruxelles et Waterloo et via une boutique de vente en ligne.

Une passion partagée et pour vous servir

Au sein de nos équipes, chacun apporte sa propre expérience et nous partageons avec vous notre enthousiasme et notre savoir. Notre objectif premier est de vous satisfaire avec des produits de qualité. Tout le matériel vendu chez Lecomte est testé par nos équipiers afin de garantir leur qualité.

Une qualité d’assortiment à toute épreuve

Grâce à une étroite collaboration avec tous nos fabricants, nous sommes toujours à la pointe du développement et proposons toutes les nouveautés du secteur de l’outdoor. Notre but est de vous fournir un équipement fiable, vous permettant d’équiper votre passion et de profiter de chaque instant.

Des conseils et un service après-vente au top

Notre équipe de conseillers est joignable par téléphone et par e-mail pour répondre à toutes vos questions et vous assister personnellement. Nous nous engageons à mettre tout en œuvre pour satisfaire vos demandes et trouver des solutions pour garantir notre service après vente !

Un peu d’histoire…

Tous les habitués de la montagne connaissent le plus ancien magasin belge d’Alpinisme et de Randonnée. Il est le fruit d’une des personnalités les plus curieuses et les plus originales du noyau d’alpinistes qui expérimentent, en 1950, l’équipement moderne et fiable que nous connaissons aujourd’hui.

Jean Lecomte, c’est lui qui, le premier en Belgique, découvre la corde en nylon en organisant sa légendaire démonstration de résistance aux chocs devant un parterre de grimpeurs. Adieu le chanvre !

Homme passionné de technique, bricoleur opiniâtre et astucieux, il expérimenta des quantités de systèmes de matériel d’alpinisme, de spéléo, de plongée et importe, en plein cœur de Bruxelles, le plus beau matériel consacré à la montagne.

Un demi-siècle plus tard, le magasin Lecomte devient un acteur incontournable de la scène commerciale spécialisée. Il est, pour bien des bruxellois, le dernier lieu où l’on cause… d’escalade et de montagne.

Une entreprise familiale

La tradition fût inévitablement prolongée par Richard Lecomte qui donna à l’entreprise toute son ampleur en la déplaçant à «Ixelles-Flagey».

Son équipe se rend omniprésente sur les sites d’escalades belges et français et soutient les plus fins grimpeurs encore inconnus, comme (à l’époque) une certaine Muriel Sarkany… L’expérience sur le terrain est directement répercutée dans le magasin et sur la sélection de la marchandise testée par le personnel.

Aujourd’hui, les murs entiers du magasin sont recouverts de matériel, avec un soin tout particulier accordé aux sacs à dos, vêtements Gore-Tex chaussures de randonnées, et matériel d’alpinisme.

L’équipe de base a été complétée par de jeunes montagnard(e)s très généreux en conseils et armés d’une très grande disponibilité. Le tout, chapeauté par Christophe et Patrick Lecomte qui, dors et déjà, insufflent un vent nouveau de 3ème génération…

Fiers de nos racines, voici les choses les plus importantes que Jean Lecomte a faites dans sa vie dans le milieu du sport, de la montagne et de l’escalade, ainsi que pour l’histoire du magasin :

Escalade

  • Pendant 40 ans, initiation et entrainement les plus difficiles de centaines de grimpeurs.
  • Premières escalades à Freyr (à Dinant) en 1938, avec sa sœur Denise, Piet Van Vliet, William Mullenders (professeur de botanique).
  • Pendant la guerre de 1940, cordées avec René Mailleux, Haroun Tazie (directeur de recherche au C.N.R.S.), Suzanne Tobback, Pierre Wei, etc…
  • Dans les années 40, 50, ouverture de quelques grandes voies à Freyr: le Tour du Cochon – le Pilastre – l’Enfant – la Lecomte, à Chaleux: le Chambin.
  • Inventeur et fabricant de la petite brosse pour nettoyer les semelles VIBRAM.
  • Experimentation et diffusion du nouveau matériel d’escalade, de montagne et de spéléologie.

Spéléologie

  • 1936 ou 1938, 1ère descente au fond du chantoir U (trou Wéron), avec le docteur Cardyn, Max Gosyns et André Jaumotte (ULB).
  • Plan très précis au théodolite de la grotte (25 descentes), avec Jacques Godenne et Yo Verwilghen.
  • 1950 (environ), 1ère descente au fond du Trou Bernard, avec Bernard Magosse et J.P. Godenne.
  • 1946, exploration aux gorges de Cacovetta, dans les Pyrénnées avec Suzanne Tobback et Max Cosyns (rappel de 200m dans le vide).

Montagne

  • Courses sans guide à Chamonix en 1950 dont : Face nord du Plan, Grepon Mer de Glace, traversée des Aiguilles de Chamonix, Blaitière – Fou – Caïman – Crocodile.
  • Avec son épouse Lucienne Cornelis Lecomte et Yo Verwilghen: Traversée des Dômes de Miage, Col Infranchissable, Bionnassay, Mont Blanc, Mont Blanc du Tacul, Mont Maudit, Couloir Whymper à la Verte, Face nord des Drus, Face sud du Geant.
  • 1956, film Freyr, 35 mm, couleur, de Hubert Bastin, avec Francois Henry, mort au Mont-Blanc, noël 1956. Ce film a obtenu le 2ème prix au Festival du Film de Montagne, à Trente en Italie.
  • 1961, expédition ethnologique et d’alpinisme au Tibesti (Tchad), organisée par Gerard Del Marmol (escalade du Mont Mousgou et autres sommets).
  • 1961, chargé de cours et responsable des premières sessions de moniteurs d’escalade, organisées par l’ADEPS. Pendant de nombreuses années, il dirige les stages d’escalade pour le compte de l’ADEPS et l’ULB.
  • 1966, participation au montage du refuge Leschaux, dirigé par Jose Vandervoorde.