Livraison gratuite à partir de 100€ en Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne et Luxembourg !

Déja client dans nos magasins ? Activez votre compte et créez votre nouveau mot de passe

Compétences

Comment répartir ses bagages en bikepacking

La Team Lecomte

Le bikepacking, ou le voyage à vélo, est une façon passionnante de partir à l’aventure. La route s’offre à vous ! Une fois votre matériel accroché à votre vélo, vous pourrez atteindre plus rapidement des destinations que si vous étiez à pied.

Mais si vous décidez d’attacher vos valises à votre deux-roues, une réflexion stratégique est nécessaire. Où et comment répartir le poids ? Un vélo chargé n’avancera logiquement jamais aussi bien que s’il ne l’était pas. Cependant, le poids intelligemment réparti, vous pourrez profiter pleinement des chemins tout-terrain qui se profilent devant vous.

Comment répartir ses bagages :

  • Placez ce qui est léger dans un sac accroché à votre selle ou à votre guidon. Surcharger ces sacs peut néanmoins avoir un impact négatif sur le maniement de votre vélo. De nombreux “bikepackers” y mettent des affaires comme leurs vêtements, un sac de couchage, un matelas léger ou une tente.
  • Placez ce qui est lourd dans le sac accroché au cadre de votre vélo. Charger votre réchaud, combustible, chambres à air, nourriture et autres objets lourds dans ce sac gardera le centre de gravité de votre vélo relativement bas et vous aidera donc à gérer son équilibre.
  • Gardez les produits fréquemment utilisés facilement accessibles. Vous pouvez, en plus, accrocher à votre guidon, cadre supérieur ou inférieur de petites poches ou porte-bidons afin d’y ranger vos barres de céréales, bouteille d’eau, cartes et téléphone portable.

Gardez en tête qu’il n’y a pas de bonne façon de préparer son vélo au voyage. Si vous débutez, vous pouvez suivre les quelques principes inscrits dans cet article mais, avec votre expérience et celle des autres bikepackers, vous saurez par la suite ce qui vous convient le mieux. Attention ! Faites en sorte que le poids total de votre matériel additionné au vôtre n’excèdent pas le maximum toléré par votre vélo (la plupart des fabricants de vélos indiquent le poids maximum autorisé dans leurs manuels et/ou sur leur site web).

Que peut-on ranger dans la sacoche de selle ?

Le plus important lorsque vous remplissez la sacoche sous votre selle est d’éviter d’y mettre des choses lourdes. Une charge excessive entraînera une mauvaise répartition du poids et vous aurez par conséquent plus de difficultés à rouler.

Comment préparer votre sacoche de selle :

  • Remplissez uniquement la sacoche avec des affaires légères. Les bikepackers plus expérimentés y mettent des affaires volumineuses et légères tels que leurs vêtements, veste de pluie ou encore matériel de couchage. Si votre sacoche n’est pas résistante à l’eau, vérifiez que votre sac de couchage et vos vêtements sont bien rangés à part dans des pochettes hermétiques.
  • Placez les choses les plus lourdes au plus près de la selle. Cela peut aider à limiter l’effet de balancement qui arrive parfois avec ce genre de sac.

Gardez à l’esprit que, bien que l’accès à la selle ne soit pas très difficile, il n’est pas rapide ni pratique non plus. Evitez donc d’y ranger les choses que vous utiliserez souvent en cours de route.

Que peut-on ranger dans la sacoche de guidon ?

Comme sous la selle, faites attention à ce que vous placez près du guidon. Trop de poids peut affecter drastiquement la gestion et la direction de votre vélo. En principe, faites en sorte que la sacoche avant ait le même poids que la sacoche arrière. Vous garderez ainsi un bon équilibre lorsque vous commencerez à rouler.

Comment préparer votre sacoche de guidon :

  • Utilisez la sacoche avant pour des objets légers et cylindriques. Voici un endroit adapté pour ranger une tente ou un sac hermétique rempli de vêtements. Vous pouvez bien sûr aussi y placer votre sac de couchage ou matelas roulé sur lui-même.
  • Gardez accessibles les objets souvent utilisés. Ce qui est enfoui trop profondément sera difficilement atteignable. Par exemple, rangez-y votre veste de pluie en dernier afin que celle-ci soit directement disponible en cas d'averse. Certaines sacoches sont munies d’une poche additionnelle à tirette pour ranger de petits objets comme des gants ou un bonnet.

Que peut-on ranger dans la sacoche de cadre (frame pack) ?

Comme son nom l’indique, une sacoche de cadre ou frame pack s’insère à l’intérieur du cadre de votre vélo. La plupart des bikepackers tentent d’y ranger autant d’affaires que possible dans le but de garder le centre de gravité du vélo assez bas et donc une certaine stabilité.

Comment préparer votre sacoche de cadre :

  • Utilisez cette sacoche pour les objets rarement utilisés. Tenter d’attraper un objet enfoui au fond d’une sacoche de cadre peut relever du défi, pensez-y lorsque vous ferez vos bagages.
  • Rangez le plus lourd au fond. Rangez vos outils, chambres à air, réchaud, combustible et repas au fond de la sacoche. Il est aussi parfois possible d’y ranger un réservoir d’eau relié à un tube remontant jusqu’au guidon afin de s’hydrater correctement lorsque vous roulez.

Autres sacs de rangement

Les fabricants spécialisés offrent une multitude d’idées de rangement créatives. Mise à part les catégories décrites précédemment, d’autres pochettes, sacoches ou porte-bidons peuvent très bien s’adapter à votre transport. Vous n’arrivez pas à ranger un objet en particulier ? A chaque problème, une solution !

Les autres possibilités de rangement pour vélo :

  • Pochette “tige” : cette petite sacoche s’attache à votre guidon et peut vous servir de rangement pour vos snacks, eau, cartes, téléphone portable ou lunettes de soleil. Certains l’utilisent aussi pour y mettre leur appareil photo et objectifs.
  • Sacoche pour cadre vélo supérieur : un peu plus grande que les pochettes “tige”, cette sacoche peut aussi vous aider à retrouver facilement de petits objets courants.
  • Porte-bidon : comme son nom l’indique, il est possible d’attacher à votre cadre (sous la selle et/ou sur le cadre inférieur) des porte-bidons grâce à de petites vis préalablement fixées sur la plupart des vélos. De plus, il existe de plus gros porte-bidons à fixer des deux côtés de la fourche dans lesquels vous pouvez insérer de plus grosses gourdes ou bidons.
  • Sacoches de fourche :  elles peuvent vous permettre de facilement augmenter le nombre d'affaires que vous transportez et remplacer un sac à dos. Faites toutefois attention car elles peuvent déséquilibrer votre vélo si elles sont mal proportionnées. Veillez à toujours les prendre par deux pour garder un certain équilibre. Elles sont loin d'être obligatoires pour la plupart des bikepackers.
  • Sacs à dos : beaucoup de bikepackers évitent de porter un sac à dos durant leur road trip car cela peut être encombrant et fatiguant lorsqu’ils roulent à vélo. Mais pour de plus longs voyages qui requièrent plus de nourriture et de matériel, cela devient inévitable. Donc, si vous optez pour un sac à dos, choisissez-en un le plus léger possible. Vous pourrez ainsi y ranger du matériel additionnel et une poche à eau. En général, le principe est de ne pas excéder une capacité de 20 litres afin que cela reste confortable sur le dos.

Quelques petites astuces en plus

Faites un test préalable : avant de partir à l’aventure, chargez votre vélo et partez faire une petite balade, idéalement en empruntant un terrain similaire à celui que vous emprunterez plus tard. En ayant une idée de l’effet du poids sur votre vélo, vous aurez encore l’opportunité d’effectuer certains arrangements avant le grand départ.

Ne vous surchargez pas : de nombreux débutants font l’erreur d’emporter trop de matériel. Chaque voyage est différent et, avec l’expérience, vous serez capable d’identifier ce dont vous avez réellement besoin lors de vos prochaines aventures.

Réduisez le poids au maximum : il existe une multitude d’astuces pour réduire le poids et gagner de l’espace.

À lire aussi...

Check-list du backpacker
Check-list du backpacker

Donnez votre avis sur cet article !

La Team Lecomte
La Team Lecomte

Notre équipe est composée de passionnés de sports extérieurs en tout genre. Pratiquants aguerris, ils sont toujours prêts à vous offrir les meilleurs conseils en fonction de vos besoins.



To Top