Livraison gratuite à partir de 100€ en Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne et Luxembourg !

Déja client dans nos magasins ? Activez votre compte et créez votre nouveau mot de passe

Reportage

L’équipe Lecomte s’encorde sur le massif du Mont Blanc

La Team Lecomte 0 Commentaire(s)

Quand on vous propose de partir à l'assaut du massif le plus connu de France, il est difficile de refuser ! 3 jours de montagne intense pour (re)découvrir les joies de l'escalade. Suivez le guide !

Avions, Trains, Bus : en route pour le Mont Blanc

Tout ce que nous savons, c’est que nous partons 3 jours en montagne et que nous devons nous rendre (nous ne savons pas encore comment) dans un village appelé Morgex, dans la vallée d’Aoste en Italie où nous avons rendez-vous avec un guide de montagne. A priori, vu la saison et les conditions météo, nous allons nous lancer dans des grandes voies. Mais rien n’est certain, nous aimerions découvrir glaciers et neige pour nous perfectionner, en apprendre d’avantage sur les techniques et le matériel ...

Ne sachant pas grand-chose sur notre programme, nous prévoyons assez de matériel pour pouvoir évoluer dans pas mal d’activités. Chaussons d’escalade, baudrier, descendeurs, chaussures de trek, crampons, piolets de tractions, cordes, GPS… Bref, 30 kg de matos, on est prêt ! Et nous voilà partis, partagés entre excitation, impatience -et pour ma part, un peu d’appréhension.

Le voyage n’a pas été de tout repos : Après 2 avions, 4 trains et un bus, nous arrivons à destination. Mais la fatigue est bien vite oubliée quand nous posons les yeux sur les massifs impressionnants qui nous entourent, les couleurs d’automne subliment les forêts alpines et le Mont Blanc nous observe sereinement, nous promettant déjà un séjour sportif.

Des débuts en mode découverte

1er jour : Après une petite randonnée d’acclimatation bien agréable, nous rencontrons notre guide, Elis. Le premier contact se passe bien, il a l’air motivé, sympa et accessible. C’est décidé : demain, nous grimperons une longue voie, et pour le surlendemain il essayera de nous trouver un glacier praticable.

2ème jour : Météo parfaite pour l’escalade ! Pas un nuage dans le ciel, le soleil rayonne sur une nature magnifique et c’est avec un large sourire que nous répondons à l’appel de la montagne, baudriers, cordes et chaussons sur le dos. Nous partons donc sur le massif du Mont blanc. En route, Elis nous montre les 1001 courses possibles sur les arêtes, crêtes, aiguilles et glaciers qui composent le versant italien du géant des Alpes, ça fait rêver ! On aperçoit entre autres les Grandes Jorasses, la voie du Pape et l’arête de l’Innominata.

Au bout d’une heure de marche d’approche dans un décor de granite, nous voilà au pied d’une voie de 350 mètres : Genépi. On s’équipe et c’est parti ! La première longueur est difficile pour moi. Hé oui, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas retrouvée sur une longue voie. C’est avec le soutien de Colin et d’Elis que j’arrive finalement à retrouver mes reflexes, mes repères et le plaisir de la grimpe. Nous évoluons donc dans 9 longueurs, le niveau fluctuant entre 5 et 6a. Que du bonheur ! Elis part en tête et on évolue tranquillement sur du granite pour une grimpe super agréable dans un paysage grandiose. J’arrive en haut assez contente de moi.

Pour la descente, ce sont 9 longueurs de rappel au cours desquelles on a l’occasion de tester les différentes longes et les descendeurs que nous avions emprunté au magasin. Un beau moment de partage, d’apprentissage et de perfectionnement. Nous terminons la journée avec une bière et un spaghetti bolognaise (suivi d’une pizza entière pour Colin : impressionnant…) ; Italie oblige !

Les choses sérieuses commencent

3ème jour : Elis nous a trouvé un glacier qu’on peut atteindre à pied, nous nous équipons donc de piolets de traction, de broches à glace et de crampons et partons sous un ciel bien moins encourageant que celui de la veille. Les remontées mécaniques étant fermées pour la saison, nous marchons dans un pierrier d’où nous apercevons, au loin, notre but : le glacier de Pré de bar. La vallée semble être à nous, le silence n’est rompu que par les cailloux qui s’entrechoquent et nous évoluons dans un amoncellement de pierres qui semble ne pas avoir de fin. Nous terminons cette approche en corde tendue dans des passages entre marche et grimpe.

Après environs 2h30 de marche, l’impressionnante masse de glace se dresse enfin devant nous. Crampons aux pieds, Elis part en tête pour aller installer un relais dans la glace. Pour ma part, c’était une première d’évoluer sur de la glace. Pas facile donc au début, mais j’arrive à cerner la technique et à atteindre le premier relais, puis le suivant,... C’est sous de belles chutes de neige qu’Elis nous forme aussi à la grimpe en cascade de glace, aux différentes techniques de progressions, nous apprend à réaliser un Abalakov, un relais, etc… Nous comparons les broches, les piolets et les crampons,… La neige commence à nous poser problème, il faut redescendre.

Pour moi, la descente est rude : la fatigue et les pierres glissantes me demandent de puiser dans mes réserves. Il neige fort, le paysage est maintenant entièrement blanc. Au moins, on est dans l’ambiance ! Nous retrouvons finalement la voiture après 2h de marche. C’est autour d’une bière que nous finissons la journée. Le débriefing s’éternise. Trop enthousiastes de ces 3 derniers jours, nous parlons de matos, de sommets, de glace, de projets et de rêves ! Nous allons dormir tôt, de belles expériences plein la tête (et les jambes !!).

Le temps passe trop vite

4ème jour : Départ 6h du matin pour une journée de trains, bus et avions. Le temps donc de faire le point sur ce séjour. Concernant l’initiative du magasin, c’est une belle réussite : nous rentrons chargés d’expérience. Quoi de mieux pour notre part, d’allier travail et passion ? Seul petit bémol de cette aventure : le trajet, organisé à la dernière minute, il nous a demandé trop de temps et d’énergie pour 3 jours sur place.

Mais comment conclure ce petit récit sans vous parler d’Elis ? Au-delà d’un excellent guide de montagne, c’est une belle personne que nous avons rencontrée. Quelqu’un de compréhensif qui s’adapte à nos niveaux respectifs, quelqu’un d’ouvert, d’accessible et surtout de passionné ! Une chose est sûre, on a envie de revenir ! Nous connaissions peu cette belle région pleine de ressources. Entre parois rocheuses, cascades de glaces et plusieurs sommets dépassant les 4000 mètres, il y a de quoi faire. Et tout ça avec des locaux accueillants et chaleureux. Bref, expérience très positive pour nous. Nous rentrons contents et motivés !

À lire aussi...

Marcher d’un pas sûr
Marcher d’un pas sûr

Donnez votre avis sur cet article !

La Team Lecomte
La Team Lecomte

Notre équipe est composée de passionnés de sports extérieurs en tout genre. Pratiquants aguerris, ils sont toujours prêts à vous offrir les meilleurs conseils en fonction de vos besoins.



Soyez le premier à nous laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

To Top