Partez avec nous à la découverte de quelques-uns des plus beaux paysages canadiens. Deux semaines de road trip au volant d’un camping-car à travers les rocheuses Canadiennes… Qui n’en a jamais rêvé? C’est ce qu’on vous proposons après deux semaines passées entre les montagnes des parcs nationaux de la province de l’Alberta. Depuis Banff jusque Jasper en passant par le mythique lac Louise, des sapins, du soleil et beaucoup de plaisir ! Toujours partants ? Alors on vous embarque !

Premiers pas au Canada

Arrivés aux alentours de 15h à Vancouver après un vol assez agréable, nous voici sur le sol canadien. Quelle excitation, nous trépignions d’impatience ! Il nous reste alors une belle après-midi devant nous pour découvrir la ville et commencer à nous imprégner de son ambiance. Nous choisissons de parcourir les rues à pieds et nous partons à la recherche d’un bar pour gouter aux saveurs locales.

Nous passerons le début de la soirée au Lamplighter bar. Vous pouvez y déguster un grand choix de bières et de petites restaurations. – Wifi gratuit si nécessaire. Nous choisissons de nous remplir l’estomac chez Tacofino. Un endroit assez populaire et pour cause nous ne seront pas déçus de notre choix, les tacos étaient délicieux. Plus tard lors de notre séjour nous testerons la fameuse poutine.
Délice ou catastrophe ? Suspense…

À 21h30, les quelques bières et le bon repas ayant fait effet nous succombons de fatigue.. Il est encore tôt à l’heure locale, mais avec les 9h de décalage, il est temps d’aller dormir. Le passage à Vancouver est assez bref, mais nous voulons être en forme et prendre la route au plus vite. Nous prendrons le temps de visiter plus longuement la ville avant de reprendre l’avion à la fin du séjour. On ne dit pas non à l’aventure et encore moins quand il s’agit de partir dans les montagnes canadiennes.

Yoho Kicking Horse

Premiers tours de roue

Au Canada, les distances sont vite très grandes. Avant de goûter aux grands espaces, il faut donc rouler un minimum. Depuis Vancouver, il faut compter 8 bonnes heures de route pour rejoindre les rocheuses. Heureusement, l’ambiance dans le camping-car est au rendez-vous. Florent, notre fier conducteur donne directement le ton en adoptant le célèbre accent canadien après quelques minutes à peine. C’est bon signe !

Remarque: Prévoyez une bonne playlist sur votre smartphone et un câble Jack pour votre séjour. La réception radio n’est pas très bonne et vous savez aussi bien que nous à quel point la musique peut rythmer un road trip.

Camping Car Canada

Entourés de grands sapins

Après une bonne journée de route, nous arrivons de nuit dans le parc national de Banff dans la province de l’Alberta. Nous traversons une énorme forêt de grands sapins et c’est alors que nous apercevons aux loin des feux de forêt. Ce spectacle hypnotisant mêlant lumière, flammes et fumée nous impressionne et nous pétrifie quelques instants. Ce petit rappel à l’ordre nous montre à quel point la nature est puissante et dicte sa loi dans ce pays… Plus tard nous apprenons que les feux de forêt sont monnaie courante. Ils ne sont pas très importants cette année et largement maitrisés. ‘‘Bonne nouvelle’’.

Astuce : Google maps permet maintenant de télécharger facilement des cartes hors-ligne des régions que vous visitez. Vous n’avez plus besoin d’un GPS externe et vous épargnez votre connexion 4G !

Où passer la nuit

Après une première nuit agréable, mais assez froide ( pensez à prendre un bon sac de couchage ), nous commençons la journée en douceur avec un bon petit déjeuner en admirant le soleil se lever sur les montagnes qui nous entourent. Cela deviendra rapidement notre routine quotidienne dans les campings où nous séjournerons par la suite. Pensez à réserver un maximum de camping à l’avance quand c’est possible. Ceux-ci sont souvent bondés pendant les périodes touristiques. Par contre pour une bonne partie des campings il faudra arriver tôt pour espérer avoir une place. ll est impossible d’y réserver un emplacement à l’avance. Si vous avez l’esprit un peu plus aventureux, vous aurez toujours la possibilité de trouver un endroit plus reculé , à l’abri des regards pour passer la nuit.

Banff et alentour

Ce ne sont pas les activités ni les endroits à visiter qui manquent dans la région. C’est même un réel plaisir de simplement rouler et admirer les paysages qui nous entourent. Vous ne serez pas déçu en faisant le tour de l’Emeralde Lac. Celui-ci fait 5km et vous aurez la possibilité de vous y baigner. L’eau est bonne, même en septembre ! Nous passons quelques nuits dans un camping sur les hauteurs de Banff.

C’est l’occasion de faire l’impasse sur la cuisine de camping et d’aller goûter cette fameuse Poutine! Il s’agit en fait d’une grosse portion de frites agrémentée d’une sauce brune au sirop d’érable et de fromage moyennement fondu. C’est à tester une fois dans sa vie , mais pas forcement deux ! Banff au passage est une ville très agréable, mais assez touristique.

En septembre il fait encore bon , le temps est idéal pour profiter du soleil. On vous recommande de passer quelques heures dans un Canoë sur la Bow River. Profitez du paysage! Nous avons fait un petit saut dans l’eau à 5°C, c’est revigorant, mais il est presque impossible d’y rester plus de quelques secondes. Si vous faites mieux, dites-le-nous !

Mercredi 6 septembre 2017, voilà déjà presque une semaine que nous parcourons la région. Aujourd’hui nous arrivons à un des endroits les plus réputés de parc : le lac Morraine. Magnifique lac, entouré de 10 piques à plus de 3000m d’altitude. Ici nous prendrons le temps de profiter du paysage.

Comme nous, vous pouvez également faire l’aller-retour jusqu’au lac Consolation. Cela vous prendra plus ou moins deux heures. Le point d’arrivée vaut le coup, mais restez sur vos gardes, la zone est propice à l’apparition d’ours !

Le lac Louise

Le lendemain nous reprenons la route pour nous rendre au lac Louise. Haut lieu touristique de 80 ha, le lac vaut cependant le détour. Un petit conseil, évitez les abords du lac qui sont pris d’assaut par les touristes et partez sur le chemin du Big Beehive. Nous décidons de partir tôt pour éviter la cohue sur le parcours et surtout pour profiter de l’ensoleillement sur le bon versant de la montagne. Après plus ou moins 2 heures trente d’ascension, nous arrivons au point culminant de la journée. Nous prendrons notre lunch à 2250 mètres d’altitude, les pieds dans le vide assis en contemplant la vue sur le Lac. Quel Bonheur !

Du lac Louise à Jasper en empruntant l’Icefield Parkway

Nous savons que nous sommes bientôt à la moitié de notre voyage, nous décidons donc de remonter jusque Jasper en passant par la fameuse Icefield Parkway. L’unique route de 230 km en ligne droite à travers les montagnes qui relie les deux endroits. La vue est largement à la hauteur de nos espérances. SI vous partez assez tôt, vous aurez le lac Peyto pour vous seul ! Si vous avez le temps, arrêtez-vous aussi au lac Bow. Le reflet des montagnes sur le lac vous offre un panorama que vous ne serrez pas près d’oublier.

Canadians Rockies Partie 2

Pour vous garder l’eau à la bouche, on ne va pas tous vous dévoiler maintenant.  Retrouvez bientôt la suite de nos aventures au Canada. Nous partagerons avec vous la deuxième partie de notre voyage. Il paraît que les paysages sont encore plus impressionnants dans le parc naturel de Jasper !!! Encore un peu de patience…

Laisser un commentaire